Aller au contenu

Carnet de voyages

Départ pour le Portugal samedi 10 juin 2017 à 6h30. Arrêt chez Audrey à Caubon ST Sauveur vers 13h15. La joie de retrouver enfant et petits enfants !

Départ le dimanche 11 juin 2017 vers 14h30. Je me tords la cheville sur le béton devant la maison….

De la route nous attend car nous voulons être au Portugal  rapidement nous nous arrêtons à IRURA  en Espagne sur un parking services « Del Fronton » prés de l’autoroute, nuit calme malgré un pied enflé….

Lundi 12 juin départ vers 6h30 pour VIANA DO CASTELO nous avons  781 kms….à faire halte a camping Paco  prés de VILA PRAIA DE ANCORA, 22,00 euros la nuit le temps est orageux il pleuvra toute la nuit. Nous avons fait la connaissance de Jean-Baptiste camping-cariste. Cette halte est agréable, le camping est très bien calme ombragé, propre pour un prix correct ACSIS.

13 juin  départ 9h30 pour BRAGA, la ville prépare la fête du saint de la ville et déploie pour cela beaucoup de moyens. Repas sur place, une très bonne sangria, nous nous laissons convaincre pour une salade de poulpe, spécialité ! Nous allons visiter l’église Dom Jésus nous avons une magnifique vue (le parking de 10,00 euros est passé curieusement à 1,00 euros…merci  le gardien.

Nous repartons arrivée à POVOA DO VARDIM dans un camping **** ORBITUR  ''RIO ALTO 24,00 euros la nuit, cher mais à la hauteur de la prestation, proche de la plage 50m et piscine à dispo.

14 juin  départ  du camping vers 15h00 direction PORTO nous trouvons  un emplacement  sur le port un village de pêcheurs à  4 kms de PORTO que nous pouvons apercevoir d’où nous sommes. Port De Vila Nova De Gaiai à Sao Pédro Da Afurada. L’endroit est gratuit et bien placé nous sommes entouré de Taverne… et le soir les barbecues dans les rues fonctionnent à fond ! Nous avons rencontré un couple de Polonais sympathique eux aussi en camping car. Repas vers 20h30 à La Taberna de Sao Pedro (salade d’oignons, salade verte et tomates puis brochettes de calamars et de gambas pour terminer par une crème brulée) et rosé. Nous sympathisons avec un couple lui Anglais, elle française qui vit en à Bruxelles.

15 juin visite de PORTO, nous prenons la navette fluviale pour traverser l’OURO.  Nous visitons la journée nous sommes allés voir la librairie qui a inspiré les décors du film Harry Potter. La ville n’est pas extraordinaire… nous déjeunons dans un petit resto sympa, nous avons du mal à nous faire comprendre si bien que l’entrée sera une soupe chaude, il fait 28° dehors, mais elle est excellente, puis sardine grillées, bières pour 28,00 euros.

Retour au port vers 16h30 après une marche de 14 kms ! Tient bizarre je suis plus en forme que Chantal qui cache courageusement ses ampoules aux pieds.

Nous rencontrons Fernand artisan Portugais, échange d’adresse il vient de temps en temps en France, il nous rassure sur notre emplacement car nous avons peur d’être expulsé par les autorités locales qui semblent très compréhensives. Retour le soir à la Taberna.

16 juin lever 7h30 heure Portugaise, Fernand passe nous dire au revoir, départ  9h 30, nous allons visiter AVEIRO, la ville est superbe, surnommée  ‘’la petite Venise’’ (elle aussi) promenade en taxi scooter que nous préférons à la gondole à moteur nous faisons les magasins. D retour au véhicule je me rends compte que je ne l’avais pas fermé à clé… rien a été volé.

Nous prenons la direction de COIMBRA mais, nous nous arrêtons avant à AGUADA DE BAIXO un petit camping pas cher 11,50 euros avec électricité et piscine. (les sanitaires sont moyens…).

Nous somme 2 camping cars une caravane et un campeur, autant dire personne et le calme. Nous avons sympathisé avec des Français.

Notre soirée par la suite est animée par un groupe féminin qui fait de la gym tonique en musique sur le parking à 50 m. La nuit est calme nous arrivons à dormit 8h00 le record.

17 juin nous levons le camp en début d’après midi pour Coimbra, il fait très chaud nous arrivons vers 17h00 nous cherchons une place à l’ombre et de niveau pour le frigo qui ne fonctionne qu’à cette condition. Nous marchons pour arriver vers l’Université qui est magnifique. Chantal voyant deux jeunes assis sur de marches devant un grand bâtiment, pense que c’est la gare…rire.

Nous redescendons vers le véhicule pour prendre une bonne bière 50 cl !

Nous repartons pour chercher un endroit pour dormir, il se fait tard, nous sommes dans les terres, il fait très chaud ! Chantal trouve une aire grâce à Park4night à CODEIXA-A-NOVA. Un camping car NL est déjà installé. C’et calme, il y a un peu d’air. Nous pouvons sortir le barbecue et faire griller le bar et finir nos crevettes. Nous restons assez tard dans nos confortables fauteuils. Plus tard deux autres camping car nous rejoignent. La nuit est difficile, il fait très chaud il y a de l’orage mais sec. Quelques gouttes en milieu de nuit.

Le réveil est matinal, le véhicule est sali par plein de résidus noirs. Nous apprendrons par la suite qu’il y a un incendie à quelques kms qui ravage la région.

Nous sommes le 18 juin nous partons pour TOMAR  il est 6h30. Chantal dans la matinée consulte les infos sur son portable et nous apprenons la catastrophe de LEIRA qui est sur notre droite à l’ouest.

Nous rencontrons sur la route beaucoup de voitures vertes et blanches des secours (pas de lance incendie). Le ciel est gris foncé, quelques fois lumineux  comme embrasé. Sur notre gauche à l’Est de grandes fumées et des flammes à 10 kms peut-être. Nous ne sommes pas rassurés…quelle direction prendre ? Nous arrivons à TOMAR nous sommes sur les hauteurs, nous décidons de visiter ce château magnifique notre visite sera rapide nous abandonnons notre projet de visiter cette superbe ville, nous évitons aussi Fatima dommage mais, nous ne sommes pas rassuré. Il fait aussi très chaud, risques d’incendie +++Direction la mer, nous filons pour NAZARE. Nous nous installons dans un beau camping proposé par ACSIS sous les pins, le ''Vale Paraíso Natur Park ***. Nous aurons l’électricité pour l’expresso, la laverie et la piscine dont nous profitons rapidement. Bien installé mais pas d’info l’antenne ne capte pas sous les arbres…Chantal ne supporte pas que l’on soit parqué  Décidemment ce n’est pas top nous envisageons de repartir le lendemain après avoir payé 17,00 euros (correcte).

19 juin,  je fais le plein à ALCOBACA, en repartant je n’ai pas vu une borne le long de la pompe à essence et crac ma carrosserie. Nous nous arrêtons sur un grand parking, un jeune propose moyennant quelques euros de garder les véhicules. Il est louche… de loin je le prends en photo au cas où… il m’a vu il se rapproche de nous inquiet, il parle de police… Nous partons sans nous en occuper. Nous visitons NAZARE, petit resto avec grillades en abondance, nous déjeunons avec un couple de Français et nous partons visiter la vieille ville par le funiculaire, la vue est extraordinaire.

Nous repartons pour trouver ou dormir il est 18h00 nous avons quitté les grandes plages et en sommes un paysage marin assez plat. Ici il y a des falaises,  nous arrivons à PENICHE, Chantal a trouvé un endroit gratuit face à la mer NAUS DOS CORVOS. A coté un bar restaurant, nous prenons seulement deux cocktails chacun, un délice à se mettre à genoux, du grand art  pour ce barman hyper sympa. Nous mangeons face à la mer, la nuit est tranquille le sommeil rapide.

20 juin lever 8h00 il fait beau nous voulons rester et repartir que demain ce sera journée farniente soleil et ? Oui mais ! La brume se lève et vient de la mer pour envahir la terre. C’est spectaculaire ! Vers 14h00 la sirène du phare retentit (car nous sommes au pied du phare) Chantal pense à une alerte incendie…. Vers 15h30 nous réagissons, c’est intenable et ce n’est pas prêt de s’arrêter puisqu’il guide les bateaux à travers la brume.

Nous partons pour nous rapprocher de SINTRA qui est  proche, sur la route nous changeons les plaquettes de freins, pas de paiement carte bleue il faut courir le soir dans les bouchons pour trouver un distributeur.

Arrivé à Sintra il est impossible de nous garer,  la cohue ! Nous décidons de sortir difficilement de la ville par des petites ruelles (comment avons-nous fait pour passer avec le CC) nous nous éloignons de &à kms pour trouver un coin sauvage sur la crête en bord de mer. Super ! Deux gros molosses viennent nous rendre visite alors que je m’apprête à allumer mon Weber. Pas rassurer, j’ai mon grand couteau dans la main !  Enfin, ils partent. La nuit est difficile, agitée, des voitures passent, s’arrêtent et je sors à plusieurs reprisent. Le reste de la nuit est calme, le lever est génial face à cette superbe étendue.

Mercredi 21 juin 7h30 direction SINTRA, nous nous garons sur les hauteurs à 2,5 kms de centre, bonjour le retour… visite du palais présidentiel, 20 euros…pire que le Louvre. Il faut reconnaitre qu’il est beau.  Visite de  la vielle ville qui est envahit de touristes.  Nous écartons la visite motorisée le prix est exorbitant, comme la bière dont prix multiplié par trois. C’est une pompe à fric

Nous faisons nettement la différence avec le Nord du Portugal plus pauvre et plus chaleureux. A partir de Porto les maisons  sont plus jolies et colorées une harmonie visuelle.

Nous repartons vers 16h00 pour Lisbonne qui est à 30kms. Surprise la circulation est énorme, moi qui n’irait pas à Paris en CC, là c’est quelques chose surtout quand on se goure d’itinéraire et que l’on grimpe à travers des ruelles étroites. On ressort de la ville énervé et fatigué direction le camping Lisboa à 10 kms on reviendra demain en bus. Arrivé au camping il faut attendre une heure avant d’avoir une place ! La secrétaire se goure à quatre reprises et me donne des emplacements occupés (je me fâche). Petite sieste on est crevé.

Jeudi 22 juin, la nuit à été calme, nous partons vers 8h00  pour prendre le bus et visiter Lisbonne. La journée est longue et difficile il fait chaud et il faut grimper ! retour le soir ver 18h00 en définitive nous avons vu pas mal de chose. Regret nous sommes montés jusqu’à la basilique d’Estréla mais nous n’avons pas pu y pénétrer il y avait un service funéraire.

Vendredi 23 juin nous partons en bus pour visiter la tour de Belem et la basilique de Belem, là coup de cœur elle est magnifique. Retour vers 13h00, nous levons le camp direction le sud.

Nous nous arrétons aux abord de CINES endroit isolé face à la mer, nous retrouvons quelques camping caristes.

Samedi 24 juin départ 9h30 pour Cap St Vincent et SAGRES, nous découvrons un paysage magnifique et des falaises énormes. Je n’ai jamais eu autant de vent, énorme ! à tel point que j’en ai perdu le capot de la climatisation. Je répare sur place, scotch et ficelle… nous nous instalons à ALBUFEIRA sur une aire de service 6,00 euros tout compris et avec douches, comparé au 28,00 euros du  camping.

Nous arrivons à ALBUFEIRA, nous nous faisons peur car nous pénétrons dans le village en suivant les conseils du GPS qui ne connait pas notre gabarit…et la surprise ! Je ne peux plus avancer (trop étroit et plus reculer) nous sommes en cote au sommet du village. Après plusieurs manœuvres on arrive à se sortir de ce guêpier. Nous nous installons pour 2 nuits sur une aire de service 6,00 euros tout compris et avec douches, comparé au 28,00 euros. Cette aire est proposée par Park4night (Parque da Palméra), nous avons l’électricité, l’eau, vidange, les douches, l’accueil est sympa

Dimanche 25 juin nous allons visiter ALBUFEIRA à pieds. Superbe petite. Le centre de la ville est à 2 kms que nous faisons aller et retour à pieds. Ici on se sent vraiment en vacances, les gens sont cools. Repas au restaurant pour déguster un cataplana, viande et crustacés.

Lundi 26 juin nous repartons pour faire un bout de cote de l’Algarve et remonter ver EVORA pour amorcer notre retour. Visite de la ville qui est très sympa, malheureusement on ne peut pas pénétrer dans la cathédrale. Nous repartons pour aller voir un château en hauteur à l’intérieur duquel se trouve un village. La aussi cul de sac et demi tour dangereux à une hauteur impressionnante.

Nous repartons pour un super camping à ARRAIOLOS-VIMEIRO, 9à00 euros pour le CC et 2 adultes + 3,00 euros d’électricité. Nous avons une superbe place, piscine, musique dans des sanitaires très propres. Le meilleur camping que l’on ait eu.

Mardi 27 juin départ vers 10h00 pour ESTREMOZ nous visitons le château et la ville pour repartir ver 15h00 et nous diriger direct vers l’Espagne. Nous rencontrons sur la route de nombreuses cigognes.

Nous nous arrêtons pour la nuit sur une aire de service à SALAMANQUE. Nous venons de faire le plein du véhicule le gas-oil était à 1,05 et nous l’avons vu après à 0,91 cts !!!

Mercredi 28 juin, Chantal propose de me faire découvrir la Plaza Mayor à Salamanque avant de rejoindre directement Saint Jean de Luz ou nous souhaitons passer 2 jours. L’arrêt sera bref puisque nous restons simplement pour diner dans un petit restaurant. La ville est bondée il y est difficile de se garer. En fin de soirée c’est la tempète et le mauvais temps qui nous décide à reprendre la route. Le voyage sera long jusqu’à Ambillou, les arrêt sont nombreux…nous atteignons notre destination en fi d’après midi